Appareil de contrôle automatique : un risque pour les dirigeants ?