Investir dans la santé mentale grâce au numérique

Investir dans la santé mentale grâce au numérique

Par Gérard Haas et Ambre Bernat

Ce mois-ci les plateformes de téléchargement d’applications telles que le Google Play Store ou l’App Store proposent des applications utiles pour vivre le confinement.

Parmi elles figurent de nombreuses applications pour la gestion du stress, la méditation ou la santé mentale.



1. Un secteur demandé


Alors que les start-up peinent à obtenir des financements, les porteurs de projets axés sur la santé mentale bénéficient des nouveaux besoins créées par les mesures de confinement établies un peu partout dans le monde.

Déjà à la mode ces dernières années, ces services connaissent aujourd’hui une accélération. De nombreuses grandes entreprises font appel à ces nouvelles applications pour surveiller la santé et le bien-être de leurs salariés. Du simple « mood tracker » aux méditations guidées en passant par les séances visio avec un coach ou un psychothérapeute, beaucoup d’employeurs investissent dans ces nouveaux services numériques pour aider les employés à faire face à la crise sanitaire et économique que nous traversons.

Starbucks a par exemple annoncé en janvier 2020, que la société offrait à tous ses employés un abonnement gratuit à Headspace, une application de méditation, dans le cadre de son initiative d’aide à la santé mentale.

Aujourd’hui plus que jamais, les habitudes sont intégralement changées, le climat anxiogène et les conditions de travail parfois compliquées à gérer. Ces applications sont un moyen de garder les équipes saines et mobilisées à distance.

2. Santé mentale : du simple bien-être à la véritable thérapie

Outre l’amélioration du bien-être, du sommeil etc., le marché propose également de véritables thérapies en ligne à l’instar de Mind Beacon lancée par le docteur Klush Amaria. Il s’agit d’une « thérapie numérique personnalisée, assistée par un professionnel de la santé mentale agréé ». L’avantage est la disponibilité de ces services, accessibles 24h/24.

De nombreuses plateformes de téléconsultation sont aussi en pleine expansion. Le recours à la télémédecine a en effet explosé avec les mesures de limitation des déplacements et les plateformes comme Doctolib, Qare ou Mesdocteurs sont submergées de demandes. Ces consultations peuvent donner lieu à des ordonnances électroniques entièrement établies à distance.

 

 

***

Vous souhaitez en savoir plus sur le secteur de la télémédecine ? Le Cabinet HAAS Avocats est à votre disposition pour vous accompagner. Pour nous contacter, cliquez-ici.

Gérard HAAS

Auteur Gérard HAAS

Suivez-nous sur Linkedin

Catégories

Derniers tweets

Besoin d'une réponse
à vos questions juridiques ?

Demande de devis

Consultation téléphonique